Étude du comportement des automobilistes qui utilisent un alcootest.

Les Alcootests peuvent prévenir des accidents.



En août 2019, le ministère des Transports du Colorado (CDOT) s’est procuré un alcootest pour smartphone, un alcootest mobile permettant d'estimer instantanément le taux d'alcoolémie de 475 personnes aux prises avec une condamnation pour conduite en état d'ébriété. La CDOT a interrogé les participants et les résultats sont extrêmement positifs: 90% ont déclaré que l'alcootest les avait aidés à éviter de conduire avec les facultés affaiblies et 94% ont déclaré qu'ils recommanderaient ce type d’alcootest à quiconque boit régulièrement.

La conduite sous l’emprise de l’alcool même en dessous des limites légales peut toujours être fatale. L'enquête a notamment révélé que les personnes surestimaient systématiquement leur capacité à conduire après avoir bu quelques verres avant de recevoir les alcootests, et ce, même après avoir été confrontées aux conséquences d'une condamnation.

On en a discuté à maintes reprises dans de nombreux contextes, mais les arrestations et les amendes ne suffisent pas toujours à modifier les comportements.

L'essai de CDOT a été réalisé en partenariat avec la compagnie BACtrack, qui fabrique des alcootests personnels et pour smartphones. BACtrack offre une application associée à un mini-alcootest qui peut ensuite se connecter à votre téléphone via Bluetooth. Il fournit une estimation instantanée de votre taux d'alcoolémie, en cas de taux trop élevé, les utilisateurs peuvent commander un taxi directement via l'application. Nous proposons le BACtrack mobile à 159$ incluant une pile rechargeable et un étui de transport, c’est beaucoup moins que les 10 000 $ de frais juridiques associés à une première condamnation pour conduite en état d'ébriété.

L'enquête a exploré le fossé énorme entre la façon dont une personne avec facultés affaiblies «se sent» après quelques verres et son taux d'alcoolémie réel.

Des résultats surprenants.



Avant le sondage, 15% des participants ne savaient pas qu'un taux d'alcoolémie de 0,08 était requis pour une condamnation pour conduite avec facultés affaiblies, et 41% ,encore plus troublant, ne savaient pas qu'un taux d'alcoolémie de 0,05 respectait le seuil légal du Colorado pour conduire avec des facultés affaiblies.

Selon la CDOT, 1 participant a été reconnu coupable de conduite en état d'ivresse au cours des six semaines qui ont suivi la distribution des alcootests BACtrack.

Écrire un commentaire

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter un commentaire

S’inscrire à notre infolettre